Printemps

Classé dans : Carnet de terrain | 0 commentaire(s)

01
06 | 17

A mesure que l'ordre et la logique fuient nos sociétés, je suis convaincu que l'art et la nature peuvent seuls remédier au déséquilibre troublant, au malaise de ce monde, que nous éprouvons dans chacun de nos nerfs et de nos sens sans pouvoir le nommer. Rick Bass










Lire la suite de : Printemps

My heart's in the highlands

Classé dans : Carnet de terrain | 0 commentaire(s)

21
04 | 17

"La grande voûte éthérée
Où des mondes infinis se révèlent à la vue.
Brille avec une vive intensité; une ample chape
De scintillement étoilé rayonne d'un pôle jusqu'à l'autre. "
Henry D. Thoreau . Essais














Lire la suite de : My heart's in the highlands

Rêverie ...

Classé dans : Carnet de terrain | 1 commentaire(s)

27
01 | 17

« Les arbres, les arbrisseaux, les plantes sont la parure et le vêtement de la terre. Rien n’est plus triste que l’aspect d’une campagne nue et pelée, qui n’étale aux yeux que des pierres, du limon et des sables. Mais vivifiée par la nature et revêtue de sa robe de noces au milieu du cours des eaux et du chant des oiseaux, la terre offre à l’homme dans l’harmonie des trois règnes un spectacle plein de vie, d’intérêt et de charme, le seul spectacle au monde dont ses yeux et son cœur ne se lasse jamais. Plus un contemplateur a l’âme sensible, plus il se livre aux extases qu’excite en lui cet accord. Une rêverie douce et profonde s’empare alors de ses sens et il se perd avec une délicieuse ivresse dans l’immensité de ce beau système avec lequel il se sent identifié »
JJ Rousseau, Septième Rêverie.












Lire la suite de : Rêverie ...

Heureuse année 2017

Classé dans : Carnet de terrain | 7 commentaire(s)

31
12 | 16

« Puisque la beauté est rencontre, toujours inattendue, toujours inespérée, seul le regard attentif peut lui conférer étonnement, émerveillement, émotion, jamais identiques. La vraie beauté est élan même vers la beauté, fontaine à la fois visible et invisible, qui jaillit à chaque instant depuis la profondeur des êtres en présence. »
François Cheng. L’éternité n’est pas de trop.
Je vous souhaite une douce et très belle année 2017. Pareille à une randonnée qui se parcourt dans la beauté la simplicité et la lumière.

Lire la suite de : Heureuse année 2017

Camoscio

Classé dans : Carnet de terrain | 0 commentaire(s)

11
11 | 16

"Resté seul, il grandit sans frein ni compagnie. Quand il fut prêt, il partit à la rencontre de la première harde, défia le mâle dominant et fut vainqueur. Il devint roi en un jour et en un duel."
Erri De Luca
Le poids du papillon












Lire la suite de : Camoscio

page 1 sur 19 | suivante > | >>